DEMOISELLES ROCHEFORTPar JC Mary - Les Demoiselles de Rochefort ont cinquante ans. Pour célébrer l’anniversaire du chef d’œuvre de Jacques Demy et Michel Legrand, Universal et Arte Vidéo présentent la sortie d’une intégrale 5 CD et la réédition du film dans un coffret accompagné de deux films cultes : «Les Parapluie de Cherbourg » et « Lalaland ».

 

Pour fêter les 50 ans du chef-d’œuvre de Jacques Demy, Michel Legrand donnait les 30 septembre et 1er octobre dernier une relecture des thèmes de la célèbre comédie musicale, entouré d’un big band de 20 musiciens, et suivie de la projection du film en version restaurée. L’occasion de revenir sur ce beau document cinématographique.

Delphine et Solange sont des jumelles de 25 ans ravissantes et spirituelles. Delphine, la blonde, donne des leçons de danse, et Solange, la rousse des cours de solfège. Elles vivent dans la musique comme d'autres vivent dans la lune et rêvent de rencontrer le grand amour au coin de la rue. Justement, une foire vient de s'installer dans la ville. Deux forains Étienne et Bill tombent sous le charme des jumelles après avoir été abandonnés par leurs danseuses et amantes. Ils leurs proposent de les remplacer pour le spectacle de la kermesse. Elles acceptent, à condition qu'elles partent pour Paris …

La suite est une succession de chorégraphies et de parties musicales aux airs inoubliables. Porté par un casting franco-américain prestigieux (Catherine Deneuve, Françoise Dorléac, Gene Kelly, Georges Chakiris) et une bande-originale indémodable signée Michel Legrand, Les Demoiselles de Rochefort forme le parfait trait d'union entre le cinéma français de La Nouvelle Vague et la comédie musicale « à l'américaine» est considéré par les aficionados comme étant le nec plus ultra des comédies musicales.

Dès sa sortie en 1967, le long-métrage de Jacques Demy a connu un immense succès en France et à l’étranger. Entres rires et chansons, larmes et chorégraphies spectaculaires, on est sous le charme de ce film qui pétille de vie. Comme l’atteste la soirée au Grand Rex, un demi siècle après, l’attrait du public pour ce film est intact. On retrouve avec délices les images de Rochefort petite ville de garnison située en Charentes Maritime, les propos légers de ses héros, cette insouciance. L’action est enlevée, colorée, rythmée. Entre comédie et dramaturgie, toute la palette des émotions passent ici : les regrets, les joies, les espérances, les déceptions, les envies et le désir incessant de cette vie qui pousse les êtres les uns vers les autres. Dans les "demoiselles de Rochefort ", nous sommes spectateurs de ces personnages aux destins qui se croisent, face à ces personnes dont on sent que la moindre rencontre peut bouleverser leurs vies et qui ne font pas ces rencontres, jusqu'au dernier moment. Les dialogues sont ciselés à la perfection et les paroles -en alexandrins- épousent la musique entêtante de Michel Legrand. Les mouvements des acteurs/danseurs sont réglés au millimètre, les décors sont superbes dans cette ville de Rochefort colorisée pour l'occasion, les costumes sont très « design » dans ces teintes douces pop que l'on trouvent déjà dans les « Parapluies de Cherbourg".

Même si certaines scènes sont kitsch à souhait comme celle où Catherine Deneuve, Françoise Dorléac, George Chakiris empoignent chacun un instrument de musique (on ne croit pas une seule seconde qu'ils sachent en jouer) ce film est d'une légèreté et d’une richesse prodigieuse. Jacques Demy possède l'art de mêler les genres la comédie musicale et la tragédie grecque, les couleurs "pop" font écho à des souvenirs de peintres contemporains évoqués dans le film, les thèmes et particulièrement celui de l’amour qui vont du coup de foudre au meurtre passionnel. La musique se fond admirablement dans les images et fonctionne par leitmotiv avec des thèmes et des refrains déclinés de plusieurs manières. Conçu par Stéphane Lerouge, avec le concours de Michel Legrand et de la famille Varda-Demy, le coffret des 50 ans des Demoiselles de Rochefort est l’objet indispensable pour les aficionados de comédies musicales.

Culte et inoubliable, le film est disponible chez ARTE ÉDITIONS dans un coffret réunissant deux autres chefs-d'oeuvre de la comédie musicale : Les Parapluies de Cherbourg de Jacques Demy et La La Land de Damien Chazelle

Les Demoiselles de Rochefort, le coffret des 50 ans, 5CD

 

DEMOISELLE UNIVERDAL

 

De son côté le label Universal propose un coffret qui réunit toutes les versions de la bande originale. En 5 CDs et 6 heures, on découvre la version française originale, la version anglaise, la version instrumentale ainsi que l'intégralité des play-backs orchestre. Ajoutez à cela des séances de travail inédites enregistrées au magnéto à cassette posé par Jacques Demy sur le piano de Michel Legrand ou des maquettes de chansons de Gene Kelly, interprétées par Michel Legrand en trio. Le dernier CD offre des covers des airs les plus célèbres par des artistes de cultures et générations différentes, tels les sœurs jumelles en versions Salsa par Yuri Buenaventura au trio incandescent de Bill Evans sur la Chanson de Maxence, en passant par Natalie Dessay, les Brigitte. En complément, un livret de 40 pages, avec interview de Michel Legrand et photos d'archives inédites.

Deux objets indispensables à tous les aficionados d'un film qui se transmet de génération en génération.

 

Lire aussi dans notre sélection de DVD :

Logan : un road movie sombre et crépusculaire

The Originals : le retour d'un spin-off réussi

Sully : Clint Eastwood donne un rôle sur mesure à Tom Hanks

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Commentez l'article

A LA UNE

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Publication : vendredi 20 octobre 2017 10:11

  Par Romain Rougé - Cécile Hautefeuille est journaliste. De son expérience de demandeuse d’emploi est né un blog, Le Minisphère du Chômage et des Idées reçues, puis un livre, La machine infernale : Racontez-moi Pôle Emploi.

Les écrans pour les enfants : un grave problème de santé publique ?

Les écrans pour les enfants : un grave problème de santé publique ?

Publication : jeudi 19 octobre 2017 08:43

  Par Nicolas Vidal - Au détour d’une revue de presse, je suis tombé nez à nez avec cet article troublant, paru chez nos confrères de la Correspondance de la presse : “Les professionnels de l’audiovisuel s’interrogent sur la possibilité d’interdire totalement les écrans aux enfants”. Passionnante et effrayante question.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Sans langue de bois

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Publication : vendredi 20 octobre 2017 10:11

  Par Romain Rougé - Cécile Hautefeuille est journaliste. De son expérience de demandeuse d’emploi est né un blog, Le Minisphère du Chômage et des Idées reçues, puis un livre, La machine infernale : Racontez-moi Pôle Emploi.

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicité

bandeau auto editionlight

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer