CECILE MCLORIN SALVANT

Par Nicolas Vidal - La jeune chanteuse franco-américain Cécile McLorin Salvant s'apprête à sortir un nouvel album le 29 septembre "Dreams & Daggers". Elle enchaîne les succès, les récompenses et a gagné en seulement quelques mois le respect total de la scène Jazz. Ce nouvel album est une énième étape dans cette jeune et (déjà) impressionnante carrière. Cécile McLorin Salvant répond à nos questions sur ce nouvel album.

 Cecile McLorin Salvant, vous n’arrêtez plus d’enchaîner les succès. Un nouvel album Dreams & Daggers, pouvez-vous nous dire quelques mots sur le titre ?
Le titre de l'album est Dreams and Daggers, Rêves et Dagues. Pour moi, certaines des chansons de l'album sont comme des rêves, et d'autres comme des dagues. Le contraste est important dans cet album. Il y a une interaction entre les chansons car elles sont connectées.


Pourquoi avoir fait le choix du live sur ce double album ?
Mon idéal serait de faire uniquement des albums en live. D'ailleurs, on joue beaucoup plus en live qu'en studio, donc c'est une représentation plus authentique de notre son de groupe. L'interaction sur scène entre les musiciens, avec le public, c'est ce que j'aime le plus. Les erreurs sont là, les surprises. C’est l’aspect éphémère de la musique.
Ce qui est un peu particulier avec Dreams and Daggers c’est que ce n'est pas uniquement du live. C'est un mélange. Il y a des titres enregistrés en studio avec un quatuor à cordes. Ces titres sont dispersés dans l'album. Comme des passerelles.


Est-ce que ce nouvel album est-il plus personnel que For One To Love ?
Dur à dire ! Il est personnel d'une autre manière.

 

 


Ce nouvel album est résolument en anglais. Pourquoi ce choix ?
J'ai choisi les chansons que je voulais pour cet album, sans penser à la langue. Pourtant, pour moi, une des chansons centrales de cet album, est "Si j'étais blanche". Elle est même un peu référencée sur la couverture de l'album.


Envisagez-vous de faire prochainement un album exclusivement en français ?
Oui ! Pas tout de suite, mais c'est quelque chose que je veux absolument faire!

Que vous apporte New-York dans votre carrière ?
Je ne sais pas! Je ne pense pas forcément à ma carrière quand je fais le choix de vivre dans une ville. New York m'apporte beaucoup d'inspiration. Il y a énormément d'artistes que j'admire à New York. Je peux voir leur travail de près. J'ai aussi mes amis proches ici. Et je suis pas très loin de la France et de Miami.

 

Cécile McLorin Salvant " Dreams & Daggers" Sortie le 29 septembre 2017 

( crédit photo : Mark Fitton )

 

> Le site officiel de Cécile McLorin Salvant

 

Lire aussi dans nos interviews Jazz Club :

Somi : " J'ai peur que l'on oublie la Petite Afrique "

China Moses : "Le jazz, c'est un état d'esprit avant tout"

Manu Katché : la musique sous toutes ses formes

Jowee Omicil : le BasH! ou le jazz frénétique

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Commentez l'article

A LA UNE

David Gilmour : un "Live at Pompéii" incontournable

David Gilmour : un "Live at Pompéii" incontournable

Publication : dimanche 22 octobre 2017 10:26

Par Jean-Christophe Mary - Quarante cinq ans après avoir avoir joué avec Pink Floyd dans le mythique amphithéâtre romain, David Gilmour était de retour pour deux nuits dans le cadre de sa tournée de promotion de son album « Rattle That Lock ». Ces deux concerts étaient les premiers spectacles face un public depuis que les gladiateurs y avaient combattu au premier siècle après JC.

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Publication : vendredi 20 octobre 2017 10:11

  Par Romain Rougé - Cécile Hautefeuille est journaliste. De son expérience de demandeuse d’emploi est né un blog, Le Minisphère du Chômage et des Idées reçues, puis un livre, La machine infernale : Racontez-moi Pôle Emploi.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Sans langue de bois

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Publication : vendredi 20 octobre 2017 10:11

  Par Romain Rougé - Cécile Hautefeuille est journaliste. De son expérience de demandeuse d’emploi est né un blog, Le Minisphère du Chômage et des Idées reçues, puis un livre, La machine infernale : Racontez-moi Pôle Emploi.

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicité

bandeau auto editionlight

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer