ManipulatorPar Romain Rougé - Manipulator n’est pas seulement une BD, c’est aussi un guide pour décrypter les comportements humains. Ici, on parle de manipulation, sous toutes ses formes. Entre jeux de pouvoir et harcèlement psychologique, Makyo dessine un pan de la société d’aujourd’hui.

Tous manipulés ? Tous manipulateurs ? Au royaume des musaraignes on se pose clairement la question. « C’est un fait reconnu maintenant, la manipulation psychologique parasite les relations sociales, perturbe les liens familiaux et génère des conflits dans le monde du travail. »  

Les faits débutent avec Muz, un psychiatre qui entreprend de soigner Glifan, devenu dépressif après une altercation avec un de ses amis. Muz détecte rapidement le côté manipulateur dudit ami. Il part alors à la rencontre de sa reine pour dénoncer un problème qu’il qualifie de « grave » et qui « touche toute la muzarinité ». C’est alors qu’il convainc la souveraine de le laisser éduquer la population locale : la connaissance étant une arme pour se défendre. Des conférences publiques sont alors organisées dans tout le royaume pour faire tomber les masques des manipulateurs.

Dans Manipulator, Makyo décrypte et analyse les formes de manipulation

Pour parler de ce vaste sujet, l’auteur ne s’ourdit pas réflexions personnelles, les propos de Muz ont des références bibliographiques officielles. Il s’agit ici de vulgariser et d’aller à l’essentiel tout en étant précis et pertinent. Et ça fonctionne : les jeux de pouvoir interpellent alors que la multiplicité des comportements intrigue.

De ces « leçons » découlent des exemples concrets. Des « cas » où nous nous demandons nous-mêmes, lecteur, si nous n’avons pas souvent été manipulés sans le savoir. Une intuition, une angoisse, un sentiment schizophrénique aussi, à l’idée de détecter de telles attitudes partout autour de nous. Dès lors, quand Muz recevra une récompense de la part de la reine pour le remercier de ses bons et loyaux services, n’est-ce pas une « manière détournée et habile » de le « manipuler » lui aussi ?

Manipulator n’est pas moins une un BD qu’un outil pédagogique. Pourtant, l’auteur interroge aussi le lecteur sur les propos qu’il tient : en lisant cette BD, n’est-il pas lui-même manipulé ? Au fond, à chacun d’avoir sa propre perception, car « manipuler, c’est avant tout mentir ».


Manipulator
Auteur : Pierre Fournier alias Makyo
Editions Les Arènes
116 pages / 20 euros

 

A lire aussi dans BD :

Journal d’une bipolaire : mettre des mots sur les troubles de l’humeur

Mousquetaire : un premier tome prometteur chez Delcourt

Musnet : une bande dessinée au trait vif et souple

Eric Powell : Big Man Plans ou le comic ultra-violent

Enregistrer

Commentez l'article

Le BSC NEWS Magazine du mois

COUV BSCNEWS DECEMBRE2017

 

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Mona Leu Leu : « Le grenier, une histoire de transition et de famille »

Mona Leu Leu : « Le grenier, une histoire de transition et de famille »

Publication : jeudi 18 janvier 2018 16:10

Par Nicolas Vidal - Incontournable et talentueuse artiste, Mona Leu Leu a bluffé la rédaction du BSC NEWS avec son magnifique ouvrage “Le grenier” !

Pierrat Brothers : du bon usage des pièces à conviction

Pierrat Brothers : du bon usage des pièces à conviction

Publication : jeudi 18 janvier 2018 15:18

Par Marc-Emile Baronheid - Les Pierrat Brothers sont les nouveaux Dupont Dupond. Sauf qu’avec eux c’est du sérieux. Pour preuve, leur livre à quatre mains, fondé sur le bon usage de pièces à conviction dans quantité d’affaires criminelles.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Soutenez Putsch !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicité

KO1

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Sans langue de bois

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Publication : mardi 28 novembre 2017 11:23

  Par Nicolas Vidal - Depuis la parution de France Orange Mécanique en 2013, le journaliste Laurent Obertone déjoue tous les pronostics littéraires. Ses livres font fureur en librairie malgré une presse très rétive aux sujets qu’il aborde et qui ne se prive pas de dénoncer ses idées.

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer